Site e-commerce

Comment bien réussir sa boutique en ligne ?

Les chiffres le montrent plus d’un français sur deux a déjà effectué un achat en ligne …

« D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, l’achat en ligne poursuit sa progression au 2ème trimestre 2010 avec 26,4 millions de cyberacheteurs.
En un an, le nombre de cyberacheteurs a augmenté de 17%, soit près de 4 millions de Français supplémentaires. Parallèlement, le niveau de confiance atteint un record avec près de 2 internautes sur 3 confiants dans l’achat en ligne (65,1%). » (FEVAD)

Fort de ces chiffres attrayants de nombreuses boutiques en ligne voient le jour!

Et les CMS ou solution de location de boutiques en ligne proposées facilitent grandement la prolifération de ces boutiques !!

Mais avant de se lancer dans l’aventure il est réellement nécessaire de considérer sa future boutique en ligne comme une réelle activité commerciale!

Voici les questions auxquelles il faut impérativement avoir une réponse avant de commencer :

  1. Pourquoi l’internaute va-t-il acheter dans ma boutique en ligne?
    C’est la question majeure ! Vous vendez un produit nouveau que les cyberacheteurs vont s’arracher?? Succès assuré…. mais bon ce n’est pas tous les jours qu’une telle boutique voit le jour! Dans la plupart des cas vous n’êtes pas le seul sur le marché !! Mais alors qu’allez-vous apporter de plus : un service, une idée…
  2. Qui est l’internaute qui va acheter dans ma boutique ?
    Connaissez-vous votre client type? Plutôt féminin, masculin, 30, 40, 60ans?? Savez-vous quel est le créneau d’âge qui achète le plus sur internet? Votre cible fait-elle partie de ce créneau?? Tant de questions mais où trouver des réponses claires et fiables… C’est là que l’expertise d’une agence spécialisée dans le webmarketing peut vous apporter certaines réponses.
  3. Comment l’internaute va-t-il pouvoir trouver ma boutique en ligne?
    Nous y voilà !! Ce FAMEUX REFERENCEMENT ! Indéniablement il n’y a pas de succès sans référencement.  En effet un référencement doit être pris en compte dans le budget de création. C’est un acte coûteux mais au combien utile. Et le retour sur investissement est très vite réalisé! Mais il incombe de choisir des spécialistes qui sauront pleinement optimiser votre référencement en fonction du type de boutique en ligne! Car ce qui fonctionne pour l’une n’est pas forcément la solution pour une autre!
  4. Où et comment faire de la pub pour être connu et reconnu?
    La publicité coûte cher… que faire.. Avez-vous pensé dans un premier temps aux réseaux sociaux? facebook, twiter ou autres… Certes utiliser les réseaux sociaux est tout un art mais cela permet de cerner si un produit peut avoir du succès et qui cela intéresse!! C’est une bonne alternative au départ face à l’achat d’encarts publicitaires  bien onéreux… mais passé un certain cap la publicité sera incontournable :  échanges de liens, systèmes d’affiliations, sites comparatifs et bien sûr la publicité papier souvent dénigrée mais bien rentable.
  5. Suis-je suffisamment structuré pour assurer un service livraison et après vente, aussi attrayants que le décrivent mes conditions générales de vente?
    Tant que votre boutique en ligne réalise des ventes confidentielles l’envoi de quelques colis vous prendra certes du temps mais ce sera encore gérable! Mais attention si votre e-commerce s’envole comment ferez vous face à l’envoi de plusieurs milliers de colis ? (C’est tout ce que l’on vous souhaite bien sur 😉 )
    Le service après vente est aussi un point non négligeable à soigner. Il en va de la pérennité de votre business.  Car même si au départ vous êtes seul sur votre marché une réputation irréprochable est vitale.
    Vous devez instaurer un lien de  Confiance avec votre cyberacheteur! Vous devrez considérer le cyberacheteur comme LE CYBERACHETEUR. C’est à dire pratiquement comme s’il n’y avait que lui et vous sur la toile!!! Et cela prend aussi du temps. Il faut donc être parfaitement structurer et organiser en amont. Sachez que l’importance de la relation avec le client est reconnue et fait l’objet chaque année d’un Trophée : Trophée Qualiweb (Stratégie) !!
  6. Dois-je travailler en flux tendu ou créer un stock
    On aurait tendance à tirer la conclusion suivante : achat sur internet = achat/livraison rapide ! Pas forcément.
    Il n’y a pas de réelle règle en matière de stock… la seule et unique règle c’est surtout le respect de ce que vous avez proposé dans vos conditions de livraison et disponibilité!
    Si votre cyberacheteur est bien informé il est capable d’attendre 3 semaines l’arrivée de son achat dans la boite aux lettres… à condition que l’offre proposée soit unique et incontournable!!!
    Dans le cas de Myfab, les délais sont parfois de plus de trois mois!! C’est complètement fou me direz-vous ? Oui et non puisque l’internaute est clairement prévenu!! Cela n’est pour lui qu’une simple question de choix… payer moins cher et être livré dans trois mois ou payer le prix fort et être livré en 24h00.
  7. Quel système de paiement en ligne dois-je choisir?
    Par chèque, par carte bancaire, paypal… de nombreux systèmes sont à disposition.  Le cyberacheteur est désormais habitué à payer en ligne par carte bancaire. Certains seront rassurés si vous prônez le paiement en ligne grâce à une banque qui a pignon sur rue, d’autres préféreront la solution paypal où ils n’auront à renseigner leur n° de carte qu’une seule fois!  Là n’est pas la question c’est surtout une étude au préalable du coût d’installation d’un module bancaire, des frais mensuels de location (VAD) et des frais de commissions  pris pour chaque transaction.
    Déterminer un panier moyen pour pouvoir estimer ces frais est difficile mais primordial. Souvent on peut commencer par une solution peu coûteuse comme paypal puis suivant l’évolution du panier moyen compléter son offre de moyens de paiement par un module bancaire.  Et le chèque me direz-vous ?? Il peut encore rassurer les réticents au paiement en ligne, mais c’est tout de même  un peu compliquer pour vous de gérer en plus ce moyen de paiement très lent.

Alors vous vous lancez ??

Share